Comment bien investir en immobilier ?

Les dernières années ont été intéressantes pour l'immobilier en France. De nombreux investisseurs ont mis en œuvre les leçons apprises lors de la crise financière mondiale de 2007/2008 et de la reprise qui a suivi. La récession a prouvé que même les meilleurs investisseurs ne peuvent pas prédire avec exactitude l'évolution du marché, raison pour laquelle pourquoi ils n'essaient pas de faire "boule de cristal" sur le marché. Alors suivez leur exemple : apprenez du passé, obtenez des conseils d'experts, vérifiez vos finances et vous serez sur la voie du succès pour un investissement immobilier réussi.

Voici quelques points à considérer avant d'investir intelligement en immobilier.

1. Le vendeur acceptera-t-il les offres ?

Tout d'abord, il est important de vérifier si le vendeur est en mesure de répondre et d'accepter les offres. Certains agents n'accepteront aucune offre jusqu'à ce qu'un contrat soit disponible et d'autres ne sont pas autorisés à vendre la propriété (pour des raisons légales) autrement que par vente aux enchères. Retrouvez immédiatement ces informations afin de savoir où vous en êtes par rapport au décalage.

2. Mettez de l'ordre dans vos finances

Vous devez vous assurer d'avoir une pré-approbation en place et un dépôt satisfaisant en main. Sans l'approbation du financement, vous ne pouvez pas être certain d'être admissible à un prêt et l'implication de conclure un contrat et de ne pas être en mesure d'obtenir le financement nécessaire va de la simple perte du dépôt à une poursuite pour pertes. Pour en savoir plus consultez notre page " 10 conseils pour mieux investir en immobilier ".

3. Analysez le contrat de vente immobilière

Un représentant légal qualifié devrait être nommé pour lire le contrat afin de s'assurer que la propriété est ce que vous comprenez qu'elle est, et qu'aucun attribut négatif ne s'applique au contrat ou au titre. Les attributs de la propriété peuvent sembler évidents aux acheteurs, mais les représentants légaux sont en mesure d'approfondir des choses comme le zonage, les frais de copropriété, les questions relatives à la société du propriétaire, les clauses restrictives, les réserves et bien d'autres questions potentiellement délicates. Découvrir les aspects négatifs de la propriété après la vente peut être dévastateur, c'est donc un must.

4. Quel est le délai de règlement ?

Avant de faire une offre, vous devriez demander à l'agent de confirmer les modalités de dépôt et le délai de règlement que vous lui proposez. Certains vendeurs exigent des conditions particulières. Vous pouvez demander l'approbation de diverses conditions simplement en demandant avant de faire une offre.

5. Quel est l'état à la pré-vente de la propriété ?

L'état à la pré-vente de la propriété est une considération vitale. Une inspection de bâtiment et d'organismes nuisibles peut souvent vous procurer, en tant qu'acheteur, confort et tranquillité d'esprit. Souvent, cette tâche doit être effectuée avant de faire une offre, en particulier si le bien doit être mis aux enchères.

6. L'offre est-elle réaliste ?

La dernière étape essentielle est de faire une offre suffisamment réaliste pour être prise au sérieux. Soyez clair sur les méthodes de l'agent en ce qui concerne la façon dont il traite avec les acheteurs concurrents. Dès lors que vous avez répondu à ces questions et que votre projet d’investissement est réalisable, l’étape suivante est donc naturellement de choisir le bien en question. Pour se faire, découvrez nos conseils en matière d’investissement.

Plus d'articles sur l'investissement immobilier